LA NEIGE ET LA PERCE – NEIGE, Pourquoi la neige est blanche (054)

Also available in: nlNéerlandais enAnglais frFrançais deAllemand

Seule la perce-neige peut fleurir dans la neige sans problème. Savez-vous pourquoi cette clochette a reçu le nom de la neige? Et pourquoi la petite fleur est aussi blanche que la neige? Ou la neige est-elle aussi blanche que la perce-neige ? Écoutez cette vieille histoire pleine de colère, d’égoïsme et de compassion:

Quand Dieu a créé la terre en six jours, il lui a fallu faire beaucoup de choses à la fois. Il y avait tellement à créer qu’il y avait une pénurie de pièces détachées. Ainsi Il n’avait plus de queue normale pour le lapin et celui-ci dût se contenter d’une étrange petite queue blanche toute touffue. La souris restait grise parce qu’il ne restait plus qu’un peu de couleur grise.
Lorsque la pluie, la neige et le vent étaient à l’ordre du jour, il n’y avait plus aucune couleur de disponible.  La neige était très mécontente et ne voulait se retirer  au printemps qui si elle recevait  une couleur. Mais ceci était impossible car il n’y avait  plus de couleurs. En signe de protestation, la neige ne fondait pas au printemps et les forêts et terres agricoles restaient recouvertes d’une épaisse couche de neige transparente. La nourriture des animaux était  certes visible en dessous de la neige incolore, mais restait inaccessible. Les animaux étaient affamés et les plantes ne pouvaient pas pousser.
En raison de ces conditions difficiles, Dieu eut pitié des plantes et des animaux. Il se rendait vers la neige et dit, « Neige, il ne me reste plus de couleur, mais tu peux demander un brin de couleur à une plante. »
La neige posait la question à toutes les plantes, mais celles-ci refusaient de collaborer. Les châtons jaunes du noisetier ne voulaient pas renoncer au jaune tendre. L’argousier refusait également de céder la couleur orange de ses baies.  La neige ne voulait pas la couleur rouge des baies du viorne obier trouvant celle-ci trop vive. Parce que personne ne lui concédait une couleur, la neige était très en colère. Le vent, qui lui non plus n’avait pas reçu de couleur, collaborait avec la neige. De violentes tempêtes de neige ravageaient le pays. Tout et tout le monde étaient courbés sous la violence hivernale de la nature.
Une petite fleur en forme de clochette ne pouvait plus supporter ce spectacle et eut pitié de la neige. Quand la neige incolore se reposait après la dernière tempête de neige, la fleur criait “Neige, écoute, si tu aimes ma couleur blanche, tu peux l’avoir. »
La neige trouvait ce blanc magnifique. Elle était tellement émue par l’offre de la petite fleur qu’elle  décidait que cette clochette pouvait fleurir dans la neige.  La fleur était si heureuse que depuis-lors elle s’appelle « perce-neige ».
Les humains aussi aiment cette petite plante hivernale, parce que quand les perce-neiges fleurissent en janvier et février, ils savent que le printemps est proche.

 

La Perce-neige est originaire de l’Europe centrale et méridionale. Dans le nord de la France, la Belgique et les Pays-Bas se sont des fleurs de printemps sauvages qui ont été rapportées à partir du 16ème siècle des régions méridionales pour décorer les jardins des riches.  Ces plantes bulbeuses se multiplient entre autre par la formation de graines. Dans les forêts, les fourmis rouges assurent la diffusion des graines des perce-neige sauvages. Pour protéger le pollen précieux, les fleurs des  perce-neiges ne ​​s’ouvrent que si la température extérieure est supérieure à 10 degrés.  Le meilleur moment pour planter ou déplacer cette plante dans le jardin est directement après la floraison lorsque les feuilles sont encore vertes. Prenez un peu de terre avec la plante. Celle-ci contient des champignons de sol qui sont nécessaires pour la croissance et la floraison. Des millions de petites boules sont enlevées illégalement dans les forêts e.a. en Turquie et vendues en Europe occidentale.

 

© Els Baars, Natuurverhalen.nl

Leave A Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.