Pourquoi l’ortie pique (003)

Also available in: nlNéerlandais enAnglais frFrançais deAllemand

Est-ce que vous vous êtes jamais demandé pourquoi les orties causent de fortes démangeaisons? A l’origine il y a une ruse divine, suivie d’une vengeance satanique. Ecoutez ce conte de siècles lointains sur le bien et le mal, sur Dieu et le diable :

Au commencement quand Dieu a créé le ciel et la terre, il a également prévu la nourriture pour l’homme et les animaux : des germes d’herbe pour les souris, des glands pour les sangliers, des semences d’aune pour les chardonnerets et des pommes de pin pour les écureuils et les pics. Satan a aussi reçu sa part, il a reçu du sarrasin et de l’avoine et ça le faisait boire du petit-lait. Des milliers d’années plus tard le sarrasin et l’avoine devenaient la nourriture principale pour les hommes des Pays Bas. Un ange l’avait vu du ciel et se dépêchait pour en avertir Dieu. « Le sarrasin et l’avoine sont la nourriture de base des gens. Ca ne promet rien de bon s’ils dépendent du diable au niveau de leur nourriture. Il va abuser de la situation. »

Après concertation l’ange partait à la région où le diable vivait et voyait que celui-ci était toujours très content avec son sarrasin et son avoine. Tellement content qu’il chantait presque toute la journée : « De l’avoine et du sarrasin, du sarrasin et de l’avoine, de l’avoine et du sarrasin, du sarrasin et de l’avoine. » L’ange avait vite compris que le diable n’allait pas si facilement se défaire de ses plantes et trouvait un truc d’échange rusé. Il allait vers le diable et disait : « Non, diable, ce n’est pas de l’avoine et du sarrasin, c’est de l’ortie et du chardon. » Le diable regardait l’ange comme s’il était fou et continuait avec sa chanson « du sarrasin et de l’avoine ». L’ange répétait sans cesse : « Non, de l’ortie et du chardon, du chardon et de l’ortie » pendant des jours entiers. Ca rendait le diable fou. Après une nuit pendant laquelle il n’avait pas fermé l’œil et dès qu’il ouvrait les yeux il entendait l’ange répéter « de l’ortie et du chardon, du chardon et de l’ortie », il était confus et chantait à son tour « de l’ortie et du chardon, du chardon et de l’ortie ». Le diable n’avait pas encore fini de chanter que l’ange lui donnait déjà des orties et des chardons et s’en allait comme une flèche avec l’avoine et le sarrasin pour donner aux gens les bonnes plantes comestibles. A cette époque les orties étaient des plantes utiles ; les gens les utilisaient pour en faire de la corde et des tissues.

Quand le diable avait découvert le truc d’échange il devenait furieux et au plus diabolique. En tant que vengeance il ajoutait aux orties du feu qui démangeait la peau aux gens. Depuis ce moment les gens piquent leurs doigts quand ils cueillent des orties et doivent se gratter pendant des heures. C’est la vengeance brûlante que le diable a ajouté à la plante d’ortie saine et multifonctionnelle, qui est devenue une plante diabolique.

 

Après avoir touché des orties, la peau pique et elle nous démange. Mais si vous cueillez une ortie du bas vers le haut, vous ne vous piquerez pas ! En effet, les petites aiguilles qui contiennent des poisons brûlants sont dirigées vers le haut. Si vous vous piquez quand même, vous pouvez enduire votre peau avec des petites feuilles écrasées de plantes voisines. La démangeaison diminue vite parce que ses plantes contiennent des anticorps. Même si elles ne sont pas très populaires, les orties sont des plantes utiles. Les jeunes parties supérieures sont utilisées dans de la soupe et dans du thé à cause de leurs puissances purificatrices. Elles contiennent les vitamines A et C. Dans des bois d’orties vivent beaucoup de papillons qui pondent leurs œufs sur des orties. Les chenilles se remplissent de feuilles d’orties. De multiples petits oiseaux comme le rossignol aiment pondre dans l’environnement protégé des bois d’orties. Les fibres des plantes sont tissées pour former un tissu pour les vêtements.

 

© Els Baars, Natuurverhalen.nl

Leave A Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.