Pourquoi le tremble frémit, LE PEUPLIER (053)

Il suffit d’une petite brise pour faire  frémir le feuillage du peuplier.  Tenez-vous une fois debout sous l’arbre les yeux fermés et écoutez le bruissement des petites feuilles tournaillantes. Il existe même une sorte de peuplier qui « tremble » : on l’appelle “le tremble” et un dicton : «trembler comme une feuille ». Ne vous ètes-vous jamais demandé pourquoi cet arbre tremble et frémit dès qu’une petite brise se lève ? C’est à cause de son orgueil, écoutez cette légende religieuse :

Des barrages routiers se trouvaient partout où des soldats controlaient les voyageurs. Le roi Hérode était déterminé à étouffer dès son enfance, les aspirations du nouveau roi des Juifs.  La fuite de Marie, Joseph et l’enfant Jésus était donc pleine de dangers. Ce fût la raison pour laquelle ils limitaient leur route aux petits chemins ruraux avec leurs nombreuses cachettes.
Les raids des soldats dans la campagne étaient terrifiants pour Marie. Heureusement, elle savait qu’elle pouvait en chemin, compter sur l’aide des arbres et des plantes. Le saule pleureur s’inclinait toujours au bon moment pour que sous ses branches la famille devienne invisible pour les patrouilles qui passaient. Le genévrier leur offrait de nombreux refuges au sein de ses vielles branches coriaces et déformées . Même les vieux saules effrités guidaient Marie vers leurs nombreux terriers sombres.
Un jour, un groupe de soldats s’approchait . Marie supplia toute angoissée un haut peuplier: «Cher peuplier, ton beau feuillage pourrait-il nous offrir un abri pour le danger qui s’approche ? »  Le majestueux peuplier ne réfléchit même pas  et grésillait : «Je suis trop haut pour m’incliner devant le premier venu ».  Marie toute déçue et terrifiée lui répondit sévèrement:  « A partir de ce jour, tu vivras chaque moment en tremblant de peur comme je le fais en ce moment. » Marie s’enfuit alors avec son mari et son enfant vers les longs roseaux  ondulants qui se fermaient derrière elle avant le passage des soldats.

Ceci est la vraie raison pour laquelle vous entendez le tremble trembler et frémir de peur au moindre souffle du vent.

Avez- vous déjà remarqué que, les premiers jours de l’été; il «neige» parfois et les chemins deviennent blancs ? C’est à cause des semences féminines peluchées du peuplier . Aux Pays-Bas et en Flandre , les longues rangées de peupliers tout au long des routes sont typiques pour le paysage. En Latin ces arbres s’appellent ‘Populus tremula’, tremula signifie tremblant. Au printemps, le peuplier est facilement reconnaissable parce qu’il se colore d’abord d’un brun rougeâtre grâce aux chatons mâles qui apparaissent avant les feuilles. Le peuplier blanc est facilement reconnaissable par son côté inférieur  blanc argenté.

 

© Els Baars, Natuurverhalen.nl

 

Leave A Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *