Pourquoi l’épeiche porte un petit pantalon rouge (018)

Also available in: nlNéerlandais enAnglais frFrançais deAllemand

Vous êtes-vous déjà posé la question pourquoi l’ épeiche est aussi colorée et vole en ondulant? Et pourquoi elle tambourinne continuellement sur les branches mortes ? A cause d’une lutte pour le pouvoir perdue par un roi…. Écoutez ce conte de fée de sorcières :

Il était une fois il y a longtemps, un roi vêtu comme il sied à un roi: avec une cape de fourrure noire, une chemise en soie blanche et un pantalon de satin rouge, ses pieds remarquablement grands et forts dans des  bottes de cuir gris. Il portait une grande couronne foncée avec curieusement une belle pierre rouge à l’arrière. Lorsqu’il passait tout le monde le savait : c’est le roi !

Comme il ne connaissait pas encore chaque coin et recoin de son royaume, quand il en avait le temps, le roi sellait son cheval et allait à la découverte de nouvelles régions. Un jour il galoppait sur son étalon de rang à travers une forêt où il n’avait encore jamais été. Il y faisait sombre et même le roi se sentait un peu angoissé.  Cette forêt sombre et peu hospitalière était le terrain d’une forte et robuste sorcière.
Elle règnait en seigneur et maître sur la forêt et était une vraie sorcière qui pratiquait la magie. Si elle le voulait, elle se transformait en petite fille ou en ours. Mais elle pouvait aussi ensorceler les gens. La sorcière ne connaissait pas le roi et ne savait même pas qu’il existait.
Par pure coïncidence, la sorcière se trouvait sur le chemin, quand elle voyait approcher le roi sur son cheval. Elle remarquait sa cape de fourrure noire et sa couronne et savait immédiatement qu’il était un roi. Très vite elle se transformât en une dame distinguée. Le roi, voyant cette dame distinguée, s’ arrêtait en disant « bonjour». La femme souriait en lui demandant : «Que faites- vous ici?» « J’inspecte mon territoire», répondait-il d’une voix qui confirmait sa grande importance. Les yeux de la sorcière lancaient du feu en entendant ceci et elle lui demandait sans detours : «Votre territoire ? C’est ma forêt!». Le roi sourit de tant de stupidité et lui dit: « Chère Madame, je suis le roi et toutes les terres dans les larges environs m’appartiennent ». Elle se retransformait en sorcière et lui criait en pleine figure avec des yeux foncés féroces: «Comment oses-tu ! Tu te trouves sur mon territoire, et c’est moi le maître ici ! » Le roi la regardait de façon arrogante du haut de son cheval, rendant la sorcière encore plus furieuse. Sans ciller elle transformait le roi en oiseau.
Depuis ce jour un oiseau vole dans cette forêt. En y regardant de plus prêt, vous verrez qu’il porte une cape noire sur une chemise blanche dont dépassent les manches. Même son court pantalon rouge est encore visible et il a des pattes étonnament grandes. C’est comme s’il galoppait encore toujours à cheval car son vol est ondulé. Le roi est encore toujours très en colère et couve des projets de vengeance.  C’est pourquoi il tambourine sur des arbres morts. En effet les sorcières vivent parfois dans des arbres morts et il espère ainsi  rendre la sorcière folle en martelant sur son domicile.

Aux Pays-Bas et en Belgique les forêts augmentant de plus en plus, ce qui fait accroître le nombre d’oiseaux forrestiers. Aussi, le nombre d’ épeiches augmente lentement et est maintenant estimé à plus de 130.000. L’ epeiche aime vivre dans les forêts plus anciennes. Les vieux arbres ont une écorce rainurée, où vivent beaucoup de larves et insectes. Ils sont l’aliment de base de l’epeiche, qui mange en plus des graines (pommes de sapin) et des baies. Aussi bien les mâles que les femelles martèlent au printemps les branches mortes parce qu’ainsi ils font plus de bruit. Le martèlement sert à délimiter le territoire et comme moyen de communication pour les couples.

 

© Els Baars, Natuurverhalen.nl

Leave A Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.