L’HIRONDELLE DE FENÊTRE et Comment la chauve-souris est née (047)

Also available in: nlNéerlandais enAnglais frFrançais deAllemand

Il ya des milliers d’années l’hirondelle de fenêtre était un oiseau noir qui vivait dans les cheminées des maisons. L’on sait que l’oiseau attrape beaucoup de moustiques, ce qui le rend populaire auprès des gens. Beaucoup moins connu est le fait que les chauves-souris proviennent de la famille des hirondelles de fenêtre. Les chauves-souris sont nées par-ce-que le diable a abuser de la bonté d’une hirondelle. Écoutez ce vieux conte de fées français:

Un soir d’été une hirondelle femelle couvait ses œufs, lorsqu’une petite souris passa la tête par l’ouverture du nid.  « maman hirondelle, je suis morte de peur,  est-ce que je peux me cacher cette nuit dans ton nid? » supplia la souris. « Les chats se trouvent sous le toit et attendent pour me grignoter comme souper. »
« Chère souris, c’est la providence qui t’envoie.  »  répondit l’hirondelle.  « Mon mari n’est pas rentré de la chasse aux moustiques et je crains le pire. J’ai faim et maintenant je doit chasser moi-même les moustiques. Si tu te cachés quelques jours dans mon nid, veux-tu garder mes œufs au chaud? Je t’apporterai les graines les plus délicieuses. »
La souris trouvait ceci une offre fantastique. Nourriture gratuite, fainéanter en sûreté dans un nid et ne garder que les œufs au chaud, que  voulait-elle de plus!
Et ainsi la maman hirondelle prenait des forces et elle avait en plus de la compagnie.
Après quelques jours, la souris avait soudainement disparu. Quand peu de temps après les oeufs écloraient, très vit il apparut que ce n’étaient pas des hirondelles normales: elles étaient toute couvertes de cheveux! La mère se précipita ahurie auprès de ses congénères et  criait toute angoissée: «Quatre petits monstres sont grimpées hors de mes oeufs. Cette souris a dû être le diable! « 
La reine hirondelle venait voir personnellement voir et ne savait pas ce qu’elle a voyait. Les petits  n’avaient pas seulement des cheveux au lieu d’un duvet, mais aussi de petites oreilles comme un poinçon, un museau pointu avec des moustaches et des dents au lieu d’un bec. C’étaient des souris avec des ailes!
« Ces monstres diaboliques ne peuvent pas être appelés hirondelle »,  déclarait la reine hirondelle. « Je vous condamne à une vie dans le noir, afin que personne ne vous verra. Si jamais je vous aperçoit pendant la journée, je vous tuerai personnellement. » siffla-t-elle contre les quatre jeunes animaux. « Personne ne pourrait même penser que vous faites partie de notre famille d’hirondelles gracieuses. »
La reine interdisait désormais aux hirondelles de vivre dans les cheminées, parce là des souris pouvaient y grimper. Dans l’avenir, ils devaient construire leurs nids sous les gouttières et coincé contre un mur droit, ainsi aucune souris ne pourrait jamais y grimper.

Depuis lors les hirondelles de fenêtre vivent tout à fait séparé des chauve-souris.  Celles-ci commencent à voler dès que la nuit s’annonce et les hirondelles construisent leurs nids en dessous des gouttières.  Et autre chose a changé également : puisque les hirondelles ne devenaient plus noirs dans les cheminées, la pluie a nettoyer leur plumage et elles apparaissent dans un merveilleuse robe bleu nuit avec un radieux ventre blanc et un petit bec blanc.

Les chauves-souris sont les seuls mammifères volants. Aux Pays-Bas et en Belgique vivent uniquement les insectivores, ils mangent beaucoup de moustiques, papillons de  nuit et mites. En l’absence virtuelle d insectes volants en hiver, ils hibernent, habituellement dans des grottes ou des bunkers. Ils sont très sensibles aux perturbations et se reproduisent lentement. Les chauves-souris vivent la nuit dans l’obscurité et dorment pendant la journée.
L’hirondelle de fenêtre est un oiseau commun dans la campagne dans toute l’Europe. Ils sont reconnaissables par le dessous blanc et la bande blanche sur le dos, le croupion. La queue relativement courte est fendue légèrement, tandis que celle de l’hirondelle rustique est très longue et fendue.
L’hirondelle de fenêtre vit à proximité de l’eau (moustiques). Seulement pour rassembler le matériel pour leur nid les oiseaux volent vers la  terre, où ils trouvent la boue dans les flaques d’eau. Avec cette boue ils maçonnent un nid qui est collé à un mur. Ils nichent souvent en groupe. En dehors de la saison de reproduction, ils vivent, tout comme les martinets, si haut dans le ciel que nous ne pouvons difficilement les percevoir d’en bas.  Elles hivernent profondément en Afrique
.

 

© Els Baars, Natuurverhalen.nl

Leave A Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.