Pourquoi la TAUPE mange des vers de terre (038)

Also available in: nlNéerlandais enAnglais frFrançais deAllemand

Nous voyons rarement les taupes, mais d’autant plus, les résultats des galeries qu’elles creusent avec zèle.  Ces mammifères souterrains sont des creuseurs rapides, ils peuvent creuser jusqu’à 15 mètres de couloir par heure. De temps à autre, ils poussent leur nez au-dessus du sol, au grand désespoir de beaucoup de jardiniers.  Ils se nourrissent principalement d’animaux invertébrés tels que les vers de terre et les larves d’insectes. La raison pour laquelle ils mangent des animaux sans squelette est racontée dans le conte de fées allemand suivant.

Au début du Moyen Age vivait le comte Van Mollen tot Diepen. Ce petit homme corpulent au long nez rose dans un visage pâle enveloppé dans un manteau de fourrure noire, était une apparition particulière. Le comte était si avare qu’il ne chauffait jamais son château, même en hiver. Il avait une réputation notoire car il essayait toujours de payer le moins possible pour des services et des marchandises, alors qu’il encaissait plus d’impôts que ce qu’il versait au roi.

Pendant toute une année, il avait fait livrer de la viande par un boucher sans toutefois le payer. Finalement quand pour la n-ième fois le pauvre boucher venait présenter sa facture, il le menaçait sur les marches du château : «Je n’apporterai plus de viande si je ne reçois pas mon argent! »
Le comte avare lui ordonnait d’attendre et rentrait. Après un bout de temps, il revint avec une brouette pleine de restes osseux d’escalopes, de côtelettes et de cuisses de poulet.  «Vous dites avoir livré autant de kilos de viande» ricana l’avare, «mais ce n’est pas vrai. Vous m’avez escroqué et vendu des os et non pas de la viande. Déduisez le poids de ces os car je ne paie que pour la viande que j’ai mangé. »

L’année suivante, le comte faisait livrer la viande par un autre boucher et refusait également de payer les os des poulets et de porcs.  Ainsi l’avare réussissait durant cinq ans de tromper divers bouchers des villages environnants. Lorsque les bouchers découvraient qu’il trouvait chaque année une autre victime, ils se concertaient. « C’est un scandale qu’il nous trompe ainsi, nous allons le lui faire payer! » décidaient-ils de commun accord. Ils étaient tellement en colère à propos de l’avarice du comte de Mollen tot Diepen, qu’ils formulaient le souhait de déshonorer ce noble. L’un d’eux criait dédaigneusement: «Je veux le transformer en un animal qui ne peut vivre que de vers de terre, d’asticots et d’autres animaux insipides sans os.

Et voilà, le souhait était exaucé immédiatement. Le comte avare se transformait en un animal à la fourrure noire. Il ne pouvait plus manger que des animaux sans squelette. Le comte ensorcelé trouvait sa transformation si honteuse qu’il voulait disparaître sous terre de honte.  Et ce vœu aussi a été exaucé. Depuis, il vit sous terre. De temps en temps pris de nostalgie pour sa vie antérieure d’être humain, il creuse une galerie vers le haut et regarde le ciel et les champs. Mais on ne le voit que rarement pointer son long nez rose au-dessus du sol. Malheureusement, ceci n’est que de courte durée car il y a toujours une hermine ou un rapace qui raffolent des petites taupes.

Les taupes sont de petits mammifères de moins de 20 cm qui vivent de 3 à 7 ans. Ils ont un manteau de fourrure noir, un long museau rose et de fortes pattes roses adaptées au fouissement.  Ils vivent sous terre en solitaire dans leur territoire formé de couloirs qui peuvent avoir une longueur de 60 mètres.  Les taupes sont très utiles, elles ne mangent pas seulement beaucoup de larves, elles améliorent aussi la qualité du sol en remuant la terre. Elles se déplacent tout le temps dans leurs galeries en mangeant des vers de terre, des scarabées et des larves qui tombent dans leurs galeries.  Sous la terre, elles ne sont menacées que par la sécheresse et les inondations. Au dessus de la terre il y a beaucoup de petits carnivores et de rapaces qui les chassent. Les jeunes taupes doivent chercher leur propre territoire dès qu’ils quittent le nid. Ils le font au-dessus du sol, c’est alors qu’ils sont vulnérables pour ces chasseurs.

 

© Els Baars, Natuurverhalen.nl

Leave A Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.