Pourquoi l’ABEILLE meurt quand elle pique (023)

Also available in: nlNéerlandais enAnglais frFrançais deAllemand

Quand on pense aux abeilles, on pense au miel. Mais saviez-vous que dans un tiers des aliments que nous consommons l’abeille est essentielle ? Ces insectes bourdonnants ne sont en fait pas assez appréciés pour le travail qu’ils effectuent pour nous. En effet les gens veulent plus de miel que ce dont les abeilles peuvent se passer. Il y a bien longtemps la population d’abeilles risquait de s’éteindre. Heureusement, ceci a été évité de justesse. Bien que l’abeille ait dû pour cela payer un prix très élevé. Ecoutez:

Au début de notre histoire, il y avait beaucoup d’animaux utiles qui partageaient généreusement leurs richesses avec les hommes. Ainsi le petit mouton, le mouflon donnait de la laine pour confectionner des vêtements chauds. Les volailles étaient d’accord pour que les hommes prennent une partie de leurs œufs. Les abeilles récoltaient le miel des fleurs dont les hommes pouvaient utiliser une partie pour s’en délecter. 
Après ce début paradisiaque, l’avidité et la cruauté des hommes faisaient au fil du temps leur entrée dans le monde. Il y avait des gens qui n’étaient pas satisfaits de la part que leur donnaient les animaux. Ces personnes exigeaient tout et tourmentaient les animaux. Ils rasaient le mouflon non pas uniquement au printemps, mais aussi en automne, de sorte que les animaux souffraient du froid en hiver. Ils ne laissaient aucun œuf dans les nids des poules  et donc aucun poussin ne pouvait naitre. Ils volaient la totalité des réserves de miel des abeilles et les jeunes abeilles mourraient affamés.
Finalement et en désespoir de cause tous ces animaux utiles se sont réunis pour se concerter au sujet de cette catastrophe. Et ils ont décidé d’envoyer un cri de détresse à la fée. « Chère fée, les gens nous harcèlent avec leur avidité.  Aidez-nous! « 
La fée arrivait tout de suite et écoutait. Son doux visage s’assombrit et elle dit, « je vous donnerai des armes pour vous défendre: les mouflons reçoivent des cornes pour se défendre, la volaille des couleurs de camouflage pour ne pas être vue et les abeilles des dards pour repousser leurs agresseurs. Les animaux étaient heureux et pleins d’espoir.
Les gens avides étaient cependant en colère et essayaient d’obtenir de force la laine, les œufs et le miel. Sur ce, les mouflons se sauvaient très haut dans les montagnes. Les volailles devenaient farouches et se cachaient dans leurs nids sous des mûriers épineux.
Et les abeilles? La reine des abeilles s’envolait vers le serpent et lui demandait: « Serpent venimeux, les gens sont si méchants, puis-je avoir un peu de ton poison, parce que nous voulons tuer chaque personne qui vole notre miel afin qu’ils ne puissent plus jamais en  voler ». Le serpent sifflait, « C’est bon, j’en ai assez. » La reine des abeilles retournait satisfaite vers son peuple avec un stock de poison.
Quand la fée découvrit ceci, elle se mit en colère: « Chaque animal peut se protéger contre les abus, mais vouloir tuer va trop loin. Désormais une abeille devra payer de sa vie chaque fois qu’elle piquera avec son dard empoisonné.  Mais je me plie à vos souhaits et je vous offre un bourdonnement qui  effraye les gens afin qu’ils restent à distance et qu’ils y réfléchissent à deux fois avant de voler le miel. Par conséquent, la nécessité de piquer un homme n’est presque plus nécessaire. « 
Et depuis ce jour l’abeille ne pique que quand elle se sent réellement menacée et le poison est douloureux mais pas fatal. L’abeille cependant, le paye encore toujours avec la vie.

Il existe de nombreuses sortes d’abeilles. La plupart sont des abeilles sauvages solitaires, ce qui signifie qu’elles vivent seules et pondent leurs œufs dans des petits trous (abeilles maçonnes) ou dans le sol (abeilles des sables). L’abeille la plus connue est celle qui est élevée par les apiculteurs dans des ruches.  L’abeille est essentielle pour la fécondation de nombreuses plantes  car sans elles il n’y aurait pas de fruits comme les pommes et les mange-touts. Dans les cultures en serres des colonies d’abeilles sont louées pour la pollinisation de tomates ou de poivrons
Les abeilles travailleuses peuvent parcourir en été de grandes distances, certains jours jusqu’à 250 km en une seule journée. Les ailes d’une abeille s’usent après environ 800 km, après quoi elle meurt.
Ces dernières années, beaucoup plus d’abeilles meurent que d’habitude. Si normalement environ 10% mourraient, ce taux augmente de façon constante jusqu’à presque un quart! La cause en est un système immunitaire en baisse ce qui les rend plus sensibles aux virus et acariens. La cause probable est une combinaison de facteurs, tels que les poisons utilisés dans l’agriculture et la diminution de la variété de fleurs (la biodiversité).  C’est pourquoi, il est important que dans nos jardins, les parcs et les berges vivent à nouveau plus de différentes sortes de fleurs mellifères.

 

© Els Baars, Natuurverhalen.nl

 

Leave A Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.