Pourquoi le pigeon ramier roucoule (029)

Also available in: nlNéerlandais enAnglais frFrançais deAllemand

Vous pensez que le pigeon ramier crie « roucou roucou »  mais si vous écoutez bien, vous entendrez qu’il dit autre chose. Ce qu’il crie et comment c’est arrivé,  vous le trouverez dans cette vielle histoire de l’ Arche de Noë. Vous comprendrez ainsi également pourquoi le pigeon a depuis lors des pattes rouges.

Dans l’Arche de Noë, les rescapés du plus grand déluge de l’histoire vivaient tout près les uns des autres. Un mâle et une femelle de chaque espèce se trouvaient  à bord. Après les pluies interminables, le ciel s’illuminait.  Les animaux ne pouvaient plus attendre jusqu’à ce que les eaux baissent, ils inspiraient l’air frais et l’espace.
Lorsque les pluies s’étaient arrêtées, Noë demandait aux oiseaux lequel d’entr’eux voulait être volontaire pour aller explorer l’extérieur.  Le niveau de l’eau avait-il déjà baissé ? Les terres étaient-elles à nouveau sèches ? Le grand et fort corbeau blanc se portait immédiatement  volontaire mais gâchait très vite sa mission et fût transformé pour sa punition, en un oiseau noir croassant.  Le Martin-Pêcheur quant à lui, ne pensait qu’à lui-même dès qu’il sentait la liberté dans l’air d’un bleu profond et fût condamné à une vie vulnérable sur l’eau.  Noë était en colère et déçu par eux deux.
“Jamais deux sans trois” disait-il à sa femme, “j’essaie une dernière fois”.  Il réfléchissait profondément pour savoir quel oiseau serait le plus apte et décidait d’envoyer le doux pigeon ramier en éclaireur. Dans un grand claquement d’ailes, l’oiseau assez maladroit s’envolait au dessus des eaux étendues.Très vite, il repérait un peu de la verdure sur les régions montagneuses qui commençaient à sécher. Arrivé là, il était choqué par tous ces animaux noyés qui gisaient partout.  Il trottinait sur le sol marécageux où le sang des animaux morts se mêlait aux eaux de l’inondation.  Depuis lors les pattes du pigeon sont rouges.
L’oiseau fidèle n’avait pas oublié qu’il avait une tâche importante à accomplir. Il arrachait d’un arbre une petite branche avec des feuilles vertes et faisait à nouveau course vers l’arche de Noë.  Celui-ci était agréablement surpris que le pigeon revenait si vite avec la preuve que les eaux baissaient et que la vie reprenait.  « Raconte moi ce que tu as vu en cours de route, » demandait Noë au pigeon.  Celui-ci était encore trop troublé et confus par tous ces cadavres qu’il avait vu en cours de route et roucoulait continuellement d’une manière incompréhensible.  
Noë était fier de ce pigeon qui avait ramené l’espoir et dit : “Pigeon, dorénavant tu seras le symbole de l’espoir et d’une vie nouvelle en des temps difficiles.”
Malgré cet honneur, le pigeon n’a pas encore surmonté son expérience .  Il a encore toujours les pattes rouges et roucoule encore toujours d’une manière incompréhensible.                                           

Nous connaissons 4 sortes de pigeons : le grand pigeon ramier avec son collier blanc et un cordon blanc sur les ailes, le plus petit pigeon colombain gris.  Le pigeon de roche est l’ancêtre du pigeon domestique qui vit dans les villes.  Et enfin l’on reconnait la plus petite tourterelle turque beige.  Le pigeon ramier vit en groupe et se retrouve surtout dans les parcs, les jardins et encore mieux dans les champs de maïs et de blé.  Ce sont d’excellents voyageurs et leur envol s’accompagne d’un battement d’ailes bien audible.  Celui-ci semble très disgracieux et maladroit, mais ce n’est pas du tout le cas. Les ailes claquent l’une contre l’autre au dessus en en dessous du corps. Ils pondent normalement  2 œufs par nichée mais peuvent facilement élever 3 nichées.  La buse, l’autour et l’épervier raffolent des pigeons.